RootLocker

BMSofts

logiciels gratuits à but éducatifs

_logoRootLocker

Sources :

Cliquez ici pour telecharger les sources

Vous pouvez (apres decompression) les ouvrir avec l'IDE netbeans

 

Attention : Les sources sont protégées par un mot de passe à demander par mail

Maxence Brebion

Cliquez sur l'image pour telecharger le fichier JAR

Ce logiciel doit s'executer sur toute plateforme à condition de disposer du JDK v1.7 (ou plus récent)

Le JRE est utilisé par defaut sur la pluspart des plateformes, il est donc preferable de lancer rootlocker à partir d'un terminal en pointant vers le JDK.

 

exemple d'utilisation :

javak -jar RootLocker.jar

avec javak un alias dirigant vers l'executable java contenu dans le JDK

Attention, il faut être dans le dossier contenant le fichier jar avant d'appeller java

RootLocker :

 

Ce logiciel permet de résoudre la pluspart des équations analytiques de variable complexe ( équation holomorphe).

Il est basé sur le principe de l'argument et dispose de methode numérique performantes afin d'obtenir l'ensemble des solutions d'une équation du type f(z)=0 dans un domaine donné du plan complexe.

 

ex:

sin(z)+i*cos(z^2)=0

 

 

Ce logiciel utilise le compilateur java afin de pouvoir "traduire" chaques modèles fournis par l'utilisateur en cours d'éxécution, ce à fin de réduire les temps de calculs. Il est donc necessaire de disposer d'un Java Development Kit et de lancer le programme à partir de ce dernier (par défaut, il est lancé depuis un JRE lors d'un double click sur le fichier JAR)

 

L'équation à résoudre doit être spécifié dans un fichier (extension .stj) dirrectement editable dans l'interface graphique de RootLocker. Ce fichier sera ensuite traduit en java puis chargé dynamiquement de maniètre transparente pour l'utilisateur. Un système de reconnaissance d'erreur à été implémenté (version bétâ) afin de faciliter la saisie d'un modèle

 

Certains modèles sont disponible afin de découvrir la syntaxe permettant de décrire l'équation à résoudre.

 

RootLocker à été historiquement dévellopé dans le but de résoudre des équations dans le domaine de la thermo-acoustique afin de trouver les modes propres de systèmes simples composés de deux tubes 1D de caractéristiques differentes. La presence d'une flame à l'intersection des deux tuyaux étant modélisée par le modèle n-tau.